5 conseils pour réduire sa facture énergétique

Dans la facture énergétique des ménages en France, le chauffage constitue le premier poste de consommation, soit 77% des dépenses d’énergie environ*. Voici 5 conseils pour réduire sa facture tout en préservant son confort de vie.

1. Changer son ancien système de chauffage pour un système de chauffage plus performant

Les équipements de chauffage ont évolué ces dernières années et permettent de réduire considérablement la consommation d’énergie pour un niveau de confort équivalent, voire supérieur. Si votre chaudière a plus de 15 ans, la remplacer par un système plus récent (pompe à chaleur, chaudière « basse température », chaudière à condensation ou chaudière à micro-cogénération par exemple) vous permettra d’économiser sur votre facture d’énergie.

2. Choisir l’énergie la plus appropriée à votre environnement, à vos besoins

Êtes-vous sûrs d’utiliser l’énergie la plus adaptée à votre situation ? Chaque logement, en fonction de son âge, son type de construction, sa localisation, son orientation et de sa surface a des besoins différents. Il est donc logique que la réponse énergétique soit adaptée en conséquence.

⇒ Comparée à d’autres énergies, l’énergie GPL (gaz butane et propane) offre un rapport coût installation-usage compétitif. Vous pouvez en plus bénéficier de solutions de financement pour vous aider dans votre projet. Réalisez plusieurs devis pour sélectionner l’énergie la plus avantageuse et la plus pertinente pour concilier confort, performance et meilleur respect de l’environnement.

3. S’aider des systèmes de régulation et de programmation du chauffage

Aujourd’hui, la plupart des systèmes de chauffage bénéficient d’un régulateur et/ou d’un programmateur. Ce système permet de piloter et contrôler de manière centralisée et très précisément le fonctionnement de votre chaudière (température de l’eau chauffée, température des chauffages dans votre logement).

⇒ Certains systèmes de régulation se basent sur la température extérieure grâce à une sonde de température extérieure. Elle permet au chauffage d’adapter son effort en fonction des variations météorologiques de manière autonome.

Le programmateur, ou horloge de programmation, gère les températures selon le moment de la journée. En mode jour, en mode nuit, en mode soirée ou en mode congé, vous ne consommez que ce dont vous avez besoin. Il est possible d’équiper un système de chauffage qui ne possède ni régulateur, ni programmateur.

De même, sur vos radiateurs, installer des robinets thermostatiques vous permettra de chauffer à la température idéale et d’éviter tout gaspillage. Dans les deux cas, le coût d’installation est faible comparé au bénéfice confort/économie généré.

⇒ Réduction de consommation énergétique estimée pour l’installation d’un régulateur ou d’un programmateur : entre 5% et 15%

4. Régler le chauffage aux températures conseillées

Petits effets, grandes conséquences : diminuer la température d’1°C permet de réduire de 7% sa consommation d’énergie, et donc de faire baisser sa facture énergétique. Voilà pourquoi il est important de respecter au degré près les températures préconisées par l’ADEME :

  • 19°C dans le salon et les pièces de vie
  • 16°C dans les chambres
  • 21 à 22°C dans la salle de bain

5. Rénover utilement

Toiture, menuiseries, murs, combles et système de chauffage… Lorsqu’on rénove un bien immobilier, il est absolument nécessaire de penser à la rénovation de manière globale, tout en procédant par étape. L’isolation et le chauffage sont intimement liés :

  • en ne misant que sur l’isolation thermique, le risque de « calfeutrage » de son intérieur est réel, avec un impact sur la santé des occupants (dégradation de la qualité de l’air) et la qualité du bâti (risques d’humidité, de moisissures, etc.).
  • en ne misant que sur la performance de votre système de chauffage, vous n’évitez pas les déperditions de chaleur.

Seule une rénovation prenant en considération ces deux critères donnera des résultats durables en termes de réduction de consommation énergétique et de confort.

Isolation des combles & modernisation de l’équipement de chauffage constitue le duo gagnant pour améliorer l’efficacité énergétique de son logement, mieux maîtriser ses dépenses en énergie, et renforcer son confort de vie…Ce bouquet permet un gain d’énergie de près de 40%, avec un retour sur investissement estimé à 5 ans (hors aides au financement) (Source : Energies et avenir, Les systèmes à eau chaude filaire (CRIGEN/BET))

*Selon le ministère de l’écologie, la consommation énergétique moyenne d’un foyer français est de 1800€ par an.
**Source : Energies et avenir, Les systèmes à eau chaude filaire (CRIGEN/BET)