Chaudière fioul ou gaz propane : quel type d’installation privilégier ?

Vous avez un projet de construction ? Du fait de son ancienneté, votre chaudière au fioul domestique n’est plus aussi performante et la part de vos dépenses énergétiques dans votre budget augmente ? Il est temps de vous interroger sur le choix de votre installation de chauffage. Votre logement n’est pas raccordé au réseau de gaz de ville ? Cet article dresse un comparatif entre deux systèmes de chauffage bien distincts. Chaudière fioul ou gaz propane ? Voici les principales clés pour aiguiller votre choix.

Chaudière fioul ou gaz propane : les modalités d’installation

Mise à disposition de la cuve

En optant pour une chaudière fonctionnant au fioul, l’achat de la cuve est à la charge de l’usager et celui-ci sera par conséquent responsable de son entretien. Dans le cas du choix du gaz propane, l’usager a le choix entre l’acquisition de la citerne ou sa mise à disposition à travers un forfait de location incluant des prestations d’entretien. Dans le cas de l’acquisition de la citerne, les distributeurs GPL peuvent proposer une solution d’entretien à la suite de l’installation.

Investissement dans l’appareil de chauffage

Le coût de l’appareil de chauffage ne sera pas non plus le même selon que vous choisissiez une chaudière fioul ou gaz propane. L’investissement dans une chaudière gaz est en moyenne plus modérée. Pour une chaudière à condensation par exemple :

  • Une chaudière fonctionnant au fioul peut osciller entre 3700 et 7000 €
  • Le prix d’une chaudière gaz propane sera compris en moyenne entre 3 000 € les 5000 €*.

Aides d’Etat

L’État encourageant les solutions les plus respectueuses de l’environnement, les incitations sont orientées sur l’utilisation des solutions les moins émissives de CO2 et de polluants comme les solutions gaz et les énergies renouvelables. À ce titre, les modalités d’application du crédit d’impôt pour la transition énergétique sont différentes s’il s’agit d’une chaudière fioul ou gaz propane. Le CITE s’élève à 30%, jusqu’au 31 décembre 2018, pour l’acquisition d’une chaudière à haute performance énergétique fonctionnant au gaz, tandis qu’il est de 15% si celle-ci fonctionne au fioul, avec une durée limitée au 30 juin 2018.

Au global et à performances équivalentes, une chaudière à gaz propane se révèle plus compétitive et avantageuse à l’achat qu’une chaudière fioul.

Chaudière fioul ou gaz propane : confort et entretien

Confort d’usage au quotidien

Si les deux combustibles apportent une chaleur douce et homogène à l’intérieur de l’habitat, une chaudière fonctionnant au fioul ou au gaz propane ne remplira pas exactement les mêmes missions. Le propane est une énergie polyvalente qui répond à la totalité des besoins énergétiques du foyer. Il n’en est pas de même pour le fioul avec lequel il n’est pas possible de cuisiner. Celui-ci devra être complété d’une énergie destinée à la cuisson des aliments.
Autre point de différenciation relevant du confort : contrairement au fioul dont l’approvisionnement et le stockage génèrent souvent de fortes odeurs, le gaz propane est par nature inodore, un odorisant caractéristique doit être ajouté pour faciliter la détection de fuites éventuelles.

Par ailleurs, une chaudière fioul prend toujours de la place au sol dans une pièce qui lui est souvent dédiée. La chaudière gaz est très souvent murale et peut s’insérer dans un placard pour ainsi mieux utiliser l’espace.

Budget à l’usage

Le choix du gaz propane par rapport au fioul peut également se justifier d’un point de vue économique. En effet, comparant le coût global des différentes énergies, une récente étude menée par l’ADEME a permis de démontrer que le propane s’avérait tout aussi compétitif que le fioul **.

De plus, une chaudière gaz propane ne produisant ni particules fines, ni fumées grasses ou suies, son entretien se révèle plus rapide et forcément moins couteux qu’une chaudière au fioul qui nécessite régulièrement un nettoyage de l’appareil et des filtres ou encore un ramonage des conduits.

Le remplacement d’une vieille chaudière fioul par une chaudière à condensation gaz permet de réduire de près de 30% des consommations énergétiques (diminuant par conséquent la facture énergétique), de 20% les émissions de CO2***, et également les émissions de polluants de manière significative.

Chaudière fioul ou gaz propane ? L’argument environnemental

Sur le plan environnemental et sanitaire, le choix de l’énergie entre le fioul et le gaz n’aura par conséquent pas la même incidence sur l’empreinte carbone de son utilisateur et le niveau d’émissions de polluants. Le fioul est intégralement issu du raffinage de pétrole. Au contraire, le propane provient à 70% et de manière croissante de l’extraction de gaz naturel, mais également de matières organiques renouvelables. L’impact environnemental ne sera donc pas le même selon que vous privilégiez une chaudière fioul ou gaz propane. Le choix du gaz propane comme énergie de chauffage est plus respectueux de l’environnement puisque le propane émet moins de CO2 que le fioul : – 20% lorsqu’il est d’origine fossile, et – 80% lorsque le propane est d’origine renouvelable. L’utilisation du propane limite l’impact sur la santé également du fait de l’absence de rejets de particules fines nocives contrairement à une énergie plus émissive de polluants comme le fioul.

C’est pourquoi l’État incite à l’utilisation de solutions moins carbonées telles que celles fonctionnant au gaz. Ainsi, les modalités d’application du crédit d’impôt pour la transition énergétique ne seront pas les mêmes selon que vous optiez pour une chaudière fioul ou gaz propane.
Le développement du biopropane et du biobutane (propane et butane biosourcé) sur le marché français devrait bien évidemment amplifier encore la différence d’impact environnemental et sanitaire entre les deux énergies.

* http://propane-monamour.fr/energie-sans-surprise
** http://propane-monamour.fr/energie-sans-surprise
*** http://www.ademe.fr/en/entreprises-monde-agricole/reduire-impacts/maitriser-lenergie- bureaux/dossier/chauffage/saviez