Quelle énergie de chauffage privilégier pour accompagner la performance énergétique des bâtiments ?

Pour une construction neuve comme pour une rénovation, les ménages français sont de plus en plus sensibles à l’efficacité énergétique de leur logement et s’interrogent sur le mode de chauffage pouvant concilier performance énergétique et rentabilité économique. Le gaz propane et le biopropane (le propane d’origine renouvelable), en complément des nouveaux équipements énergétiques, sont une solution à la fois sûre, compétitive et durable pour les habitations situées dans les territoires non desservis par le réseau de gaz naturel.

Une énergie de chauffage en phase avec la nouvelle réglementation thermique

Visant à promouvoir les économies d’énergie, la réglementation thermique 2012 impose depuis le 1er janvier 2013 au secteur résidentiel une consommation énergétique n’excédant pas les 50 kWh d’énergie primaire par m² par an pour toute construction neuve comme pour toute extension ou surélévation d’un bâtiment existant. La question du choix de l’énergie de chauffage est devenue une préoccupation majeure pour la construction d’un nouveau logement ou l’agrandissement d’une habitation.

Beaucoup de projets d’habitations situées en zones rurales ne pouvant être raccordées au réseau de gaz naturel, de nombreux foyers s’interrogent sur les possibilités de solution de chauffage qui offrent le plus d’atouts en matière de confort, de performances, d’économies d’énergie et de respect de l’environnement. Comparativement à l’électricité, une énergie de chauffage dont le rendement en énergie primaire est deux fois plus faible et impose une isolation de l’habitat très performante, l’utilisation du propane ou du biopropane permet de prétendre à une haute performance énergétique sans recourir à un investissement significatif dans l’isolation du logement. En ce sens, à défaut d’un raccordement possible au gaz naturel, le propane est une énergie de chauffage adaptée pour répondre aux exigences de la réglementation thermique sans entrainer de surcoût trop important dans la construction ou la rénovation du logement.

De nouvelles technologies au service de la performance énergétique

Contrairement au fioul avec lequel il n’est pas possible de cuisiner, le propane est une énergie qui couvre la totalité des besoins énergétiques quotidiens du foyer (le chauffage, la production d’eau chaude des sanitaires et la cuisson des aliments). Le propane est une énergie de chauffage qui s’adapte et complète la performance des nouvelles technologies de chauffage, telles que les chaudières à condensation, les chaudières micro-cogénération ou encore les chaudières hybrides, pour atteindre de hauts niveaux de performance énergétique à des coûts maîtrisés. Ensemble, ils permettent d’optimiser la performance énergétique et réduire les consommations, tout en offrant un meilleur confort en apport de chaleur que les convecteurs électriques et en réduisant les émissions de CO2 et de polluants comparé à des énergies plus carbonées et polluantes comme le fioul. L’utilisation du propane est en effet moins polluante et émissive de CO2 que les dispositifs de chauffage au fioul (- de 20% s’il est d’origine fossile et jusqu’à 80 % s’il est d’origine renouvelable – Base carbone – Ademe). Le remplacement d’une veille chaudière au fioul par une chaudière gaz à condensation gaz permet ainsi d’économiser jusqu’à 30% d’énergie et de réduire jusqu’à 50% les émissions de CO2.

La combustion du gaz propane ne générant également pas d’émissions de particules fines, d’oxydes d’azote ni de fumée grasse, la durée de vie des installations propane se révèle plus longue, leur entretien simplifié et leur coût moins élevé que celui d’une chaudière fioul.

Le propane peut être de plus facilement couplée à des dispositifs d’énergie renouvelable comme le solaire photovoltaïque ou l’éolien et s’adapter à la consommation en fonction des besoins, même lorsqu’ils diminuent, où qu’ils se trouvent, en tant qu’énergie de chauffage stockable et grâce à la flexibilité de leurs contenants.

Des aides financières de l’État pour une énergie de chauffage moins polluante

Pour encourager le choix d’une énergie de chauffage moins polluante que le fioul, l’État prévoit plusieurs aides financières à destination des particuliers concernés par la construction d’une maison neuve ou la rénovation de leur habitat. Un crédit d’impôt de 30% est prévu pour l’achat d’une chaudière à haute performance énergétique compatible avec le gaz naturel ou avec le propane. On peut également citer le taux de TVA à 5,5% ou l’Eco-prêt à taux zéro pour les travaux de rénovation énergétiques dont peut répondre le choix de l’utilisation du propane comme énergie de chauffage. Ces aides publiques ont pour but d’inciter les particuliers à engager des travaux de construction ou de rénovation améliorant la performance énergétique de leur logement. À travers elles, l’État entend bien se donner les moyens d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixé sur la réduction de 40% nos gaz à effet de serre d’ici 2030.