La commune de Guerville a choisi le gaz propane en réseau

cfbp-circle_2

La commune de Guerville a décidé en lien avec l’Office Public de l’Habitat Mantes en Yvelines de créer 16 logements au 37 rue Pierre Curie à Guerville par réhabilitation d’un ancien corps de ferme et extension neuve.

Ce projet, achevé en 2015, s’inscrit dans une politique de développement durable et d’aménagement du territoire avec un triple objectif : garantir l’efficacité énergétique des bâtiments, maîtriser les charges via l’optimisation des consommations énergétiques des logements et assurer le bien-être et le confort des locataires.

Cette opération est certifiée PH&E avec option Effinergie rénovation pour l’existant, et H&E avec label BBC Effinergie pour le neuf.

La thématique de la maîtrise des charges locatives, dont la part ne cesse d’augmenter par rapport au loyer, ainsi que les préoccupations environnementales ont amené le maître d’ouvrage à lancer une réflexion sur le choix de l’énergie. « Nous avons travaillé sur les énergies renouvelables. Mais à l’époque, vers 2008-2010, il n’y avait pas de pompes à chaleur qui convenaient. Il n’y avait pas de potentiel géothermique non plus. Le solaire thermique était compliqué d’entretien, avec un accès en toiture à prévoir et des coûts élevés d’intervention. Ce n’était pas rentable pour une dizaine de logements », évoque la directrice générale de MYH. Elle poursuit : « Le bois énergie obligeait un retraitement des cendres également coûteux. Quant au gaz naturel, il n’y avait pas de réseau sur la commune. La solution gaz propane avec cuve enterrée s’est donc imposée comme la plus pratique.

Une opération certifiée BBC-Effinergie

L’office public de l’habitat de l’agglomération mantoise opte alors pour une solution qui mixe la gestion collective pour les équipements de chauffage (où il est plus aisé d’intervenir sur les équipements), avec deux chaufferies pour l’ensemble des 16 logements, et une individualisation des consommations, avec un suivi des calories consommées par des compteurs dédiés. (…) La cuve de 3,2 tonnes de propane, enterrée entre les bâtiments existants et les maisons neuves, assurera environ un an de consommation. »

Extraits de Batiactu.com, 28 janvier 2015

Pour découvrir l’intégralité de l’article :
« Une chaudière propane pour chauffer des corps de ferme réhabilités »